COVID-19 - Fréquentation des forêts et promenades

le .

La préfecture de la Moselle précise que les travaux en forêt, réalisés à titre individuel en tant qu’affouagiste ou cessionnaire (façonnage et transport de bois) ne revêtent aucun caractère indispensable. Ils n’ont donc pas vocation à être poursuivis, contrairement à ceux assurés par les entreprises de travaux forestiers.
En outre, les déplacements liés à ces activités non professionnelles ne sauraient justifier d'une quelconque dérogation au titre de la mise en oeuvre du décret du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contra la propagation du virus COVID-19.
Il en est de même des activités sportives ou récréatives pratiquées au sein des massifs boisés, notamment situés en périphérie des agglomérations, et éloignés de résidences des pratiquants concernés.
Vous pouvez consulter le texte intégral ici.
Nous vous rappelons en outre que les déplacements brefs liés à l'activité physique et aux besoins des animaux de compagnie (dans le cadre de dérogation) sont limités à un périmètre proche (2 km) pendant 30 mn au maximum et que les sorties sportives cyclistes sont interdites.
Tout contrevenant s'expose à la peine d'amende de 135 euros.

Partager

Partager sur FacebookPartager sur Twitter